FUTURE IS COMING

Couverture de Daft Punk
Couverture de Daft Punk

Rêve de geek ou mutation sociale, la technologie s’est immiscée dans tous les pans de notre société. Ce matin, Paul Tyler annonçait au Smart Fipa : « la technologie est tout ce que l’esprit peut créer ». Lunette de réalité virtuelle, concert d’hologramme ou compagnon robotique: difficile de nier la digitalisation de notre société. Quel futur pour ses innovations qui pourraient transformer notre quotidien ?

Article : TECHNOLOGIC : panorama des technologies du futur

Article : Faut-il avoir peur des robots ?

Penser dans une double réalité

Si les concepteurs mettent aujourd’hui sur le marché des objets de réalité virtuelle et multiplient les chatbots, ce dernier reste encore très fermé. «Pour l’instant, le but n’est pas d’accéder à un marché de masse mais de montrer que c’était possible », explique David Dedeine (Asobo Studio). Partenaire de Microsoft, il a conçu le jeu vidéo Fragments qui utilise la technologie de réalité mixte. Arrivé en France en 2016, il fait partie de la technologie HoloLens de Microsoft.

«Bientôt, la réalité mixte sera utilisée pour vivre ou revivre des évènements à distance : concerts ou match de foot. » annonce-t-il. « Les casques suivront la même trajectoire que les portables et smartphones, j’en suis sûr ». Aujourd’hui réservé à un public professionnel, le casque coûte quand même 3299€. Suivant l’évolution de Kinect, Fragments cherche à modifier à nouveau les perceptions du joueur. Sans débourser plusieurs milliers d’euros, certains jeux vidéos proposent déjà de la réalité virtuelle (et non mixte) à des prix moins importants (comptez 700€ pour l’Oculus Rift ou 400€ pour la Playstation VR). La contrainte technologique est aussi bien présente : il n’existe encore pas une technologie qui pourrait s’adapter à n’importe quel environnement instantanément. Cependant, il envisage prochainement un développement axé sur la formation ou la maintenance à distance pour cette technologie innovante.

Se projeter

Pour Yasutoshi Makino, HaptoClone n’a été « créé que pour leur curiosité ». La technologie holographique n’est pas récente mais elle prend de l’ampleur. Pour exemple, Hit Parade fait revivre Dalida ou Claude François grâce à des hologrammes le temps d’un concert. On attend impatiemment le meeting holographique de Jean-Luc Mélenchon à Paris qui devrait se dérouler le 5 février prochain.

Là encore, les prix peuvent en décourager beaucoup (48 000$ environ) mais c’est surtout la difficulté technologique qui freine les projets. L’objet propose de faire une réplique en hologramme de n’importe quel objet présenté dans l’espace prévu. Cependant, les deux parties pouvant être dissociée, son utilisation est minime. Mais Yasutoshi est confiant : «Pour aujourd’hui ce n’est pas possible mais je pense que dans plusieurs années, nous pourront parler sur des Skype 2.0 ou l’hologramme a remplacé l’image ».

Relation virtuelle

Si les deux premières technologies semblent innovantes, les bots eux, existent depuis 1965. Ils nous accompagnent ainsi depuis plusieurs années sans que nous ayons remarqué leurs présences. Les chatbots sont les précurseurs : programmes capables de collecter et de mémoriser une multitude d’information, ils conversent aisément avec leurs interlocuteurs. D’Evie de Google à Tay de Microsoft les chatbots sont présents un peu partout sur les réseaux sociaux et plateformes de service-après-vente. Cette année, Toyota a dévoilé Kirobo, un petit compagnon digital.

Pour Martin Morales, chargé de développement transmédia chez Bigger than Fiction, « le futur des chatbots, c’est le bot marketing : agir avec ses clients, ses abonnés sur les réseaux sociaux via des bots qui sont capables de discuter mais aussi de les relancer ». Les chatbots restent cependant ceux qui ont su le mieux s’intégrer dans la réalité. Aujourd’hui présents par milliers sur internet, grâce à des plateformes telles que Chatfuel ou Pullstring, chacun peut gratuitement créer son propre bot sur Facebook ou n’importe quel autre réseau social. Les dérives ont été nombreuses, comme celle du désormais mythique Tay, devenu raciste après avoir été « trollé » par des milliers d’internautes. Beaucoup plus abordables que les deux premiers, leur futur semble beaucoup plus proche. Et si demain était déjà là ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s